•  Aubergine rime avec Tartine

     

    Tartinade de caviar d'aubergine 

     

     

     

    1 aubergine, 1 ou 2 gousses d'ail, 3 brins de persil, 1/2 cuil à café de cumin, 1 pincée de sel, un filet d'huile d'olive.

    Laver l'aubergine. Piquer-la avec une fourchette un peu partout. Poser-la dans le micro-ondes, cuire 4 ou 5 minutes, jusqu'à ce qu'elle devienne toute molle.

    Attendre qu'elle refroidisse. Puis enlever la chair avec un couteau ou une cuillère. Dans un mixeur mettre cette chair avec sel, ail, persil, cumin, un peu d'huile d'olive. Mixer quelques instants. Mettre au frais, jusqu'à dégustation.

    Aubergine rime avec Tartine

    Faire griller des tartines, et répartir sur le pain ! En entrée, à l'apéritif ...

    Aubergine rime avec Tartine


  •        

    Beurre de pommes

     

     

    Pour accompagner le boudin, ou pour tartiner du pain, du gâteau...

     

           800g de pommes, 80g de beurre, 3 cuil à soupe de sucre roux, 1/2 cuil à café de cannelle en poudre, 1/2 cuil à café de piment d'Espelette

     

    Eplucher et couper les pommes, épépiner-les, puis les mettre à cuire avec un peu d'eau, le sucre, afin de confectionner une compote. Cuire 30 minutes. Egoutter si cela semble encore trop imbibé. Ensuite ajouter le beurre, mélanger pour l'incorporer.
    Passer le tout au mixeur pour obtenir une crème onctueuse. Ajouter pour finir la cannelle et le piment en poudre.
    Mettre dans un bocal, et conserver au frigo pour accompagner boudin, viandes blanches, ou en tartinades sucrées. Doser à votre convenance sucre, cannelle et piment.

     

    Beurre de pommes

     

    Beurre de pommes
    Ici, avec du boudin noir et des frites de polenta


  • La citre, ou pastèque blanche : Confiture Citre 

    Enlever la peau (c'est le plus difficile), enlever les pépins    et couper la chair en dés. Peser et prévoir en sucre les 3/4 du poids de chair obtenu.

    Mettre la chair de pastèque avec le sucre dans une marmite, ajouter 2 bâtons de cannelle et une cuillerée de gingembre en poudre (ou tout autre parfum, citron, vanille, anis...). Couvrir avec un torchon, et laisser ainsi à température ambiante 24 heures dans un coin de la cuisine. De temps en temps, touiller pour mélanger les parfums, le fruit et le sucre.

    Le lendemain, la préparation aura rendu beaucoup d'eau, c'est normal. Faire cuire doucement et porter à ébullition, baisser le feu et cuire ainsi 1h environ, en mélangeant de temps en temps. Quand les fruits seront devenus translucides, mixer avec un mixeur thermoplongeant directement dans la marmite. Faire attention aux éclaboussures. Ajouter en fin de cuisson 1 à 2g d'agar-agar, cela rendra plus solide la confiture. Terminer en mettant en pots au préalable ébouillantés.
    La couleur est splendide, ensoleillée, ambrée.

    Cette pastèque n'est utilisable que pour confectionner la confiture. Elle pèse à peu près 5 à 6 kg. Autrefois, les familles faisaient ainsi leur confiture pour l'année. Cette courge est en voie de disparition, j'ai eu la chance que l'on m'en donne une.
    Si vous désirez des graines, je vous en enverrai avec plaisir.

    La citre, ou pastèque blanche : Confiture     La citre, ou pastèque blanche : Confiture


  • Prendre une bouteille vide et ébouillantée. Y mettre 1 ou 2 gousses d'ail, un brin de thym, des fines lamelles de piment d'Espelette, du piment d'Espelette en poudre. Remplir avec de l'huile d'olive. Laisser macérer. A utiliser pour napper pizzas, aromatiser salades .... Doser les produits selon la contenance du flacon et le piquant voulu.

    En décorant le flacon, ou avec une jolie étiquette, peut être offert en cadeau personnalisé. Succès garanti.


  • On en trouve déjà tout prêt dans le commerce. Mais le faire soi-même, revient moins cher et on le dose comme on veut.

    Prendre un bocal d'une contenance de 200 g, y mettre 100 g de sel fin de Bayonne avec 10 g de piment d'Espelette en poudre.

    Fermer, secouer pour que les 2 éléments se mélangent, on obtient ainsi du sel fin pimenté que vous pouvez maintenant transvaser dans une jolie salière.

    A utiliser à la croque-au-sel pour les radis, tomates, concombres ....

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique