•  

    Pesto à la sauge

     

    Pesto à la sauge

     

     

     

     

     

     

    Pour 3 petits pots : 40g de feuilles fraîches de sauge, 70g de poudre d'amande, 15 cl d'huile d'olive, 1 cuil à soupe de jus de citron, 2 ou 3 gousses d'ail, sel, piment d'Espelette (ou poivre).

     

    Prélever les feuilles des tiges, choisir les plus petites, passer sous l'eau et laisser sécher à l'air libre, plusieurs heures, sur un torchon propre.

     

    La sauge fraîche

    Déposer les feuilles dans le bol d'un mixeur, et ajouter la poudre d'amande. Ajouter l'ail, mixer.

    Ajouter l'huile, le jus de citron, mixer le tout jusqu'à obtenir une consistance granuleuse.

    Saler, pimenter, remixer jusqu'à la texture désirée.

    Mettre en pot. Garder au frigo.

    A utiliser sur des pâtes, une ratatouille, du poisson, de la viande blanche, en sandwich, dans une soupe... Les idées vont venir toutes seules. Très aromatique, toute la saveur de la sauge ressort, et rehausse tous les aliments.

     

    Pesto à la sauge

     

     

     

     


  •  

    Courgettes au vinaigre

     

     

    Courgettes au vinaigre

     

     

     

     

    500g de courgettes, 1 litre de vinaigre de cidre, 150g de sucre roux, 2 cuil à soupe de gros sel, estragon, romarin.

    Laver les courgettes, enlever les extrémités. Les couper en rondelles fines, et/ou en cubes.

    Les mettre dans un récipient et recouvrir de gros sel, pour les faire dégorger, ceci permet de faire ressortir l'eau contenue dans les légumes. Ceci pendant 2 ou 3 heures. Bien égoutter, et mettre dans un torchon pour les sécher au maximum.

    Faire chauffer le vinaigre, avec le sucre, faire fondre doucement.

    Ajouter les épices : romarin, estragon... Selon vos goûts, ou vos produits en stock.

     

    Courgettes au vinaigre

    Porter à ébullition, et faire chauffer ainsi 3 minutes.

    Disposer les courgettes découpées dans les bocaux propres et secs.

    Verser le vinaigre préparé par dessus.

    Fermer, et garder retourner.

    Laisser refroidir, et consommer au bout d'une semaine. Avec de la charcuterie, sur des tapas, dans des hamburgers, avec une salade etc etc. Garder au frigo.

    Croquant, parfumé selon les aromates utilisés, utiliser des courgettes de diverses couleurs pour faire plus joli.

    Courgettes au vinaigre

     


  •  Aubergine rime avec Tartine

     

    Tartinade de caviar d'aubergine 

     

     

     

    1 aubergine, 1 ou 2 gousses d'ail, 3 brins de persil, 1/2 cuil à café de cumin, 1 pincée de sel, un filet d'huile d'olive.

    Laver l'aubergine. Piquer-la avec une fourchette un peu partout. Poser-la dans le micro-ondes, cuire 4 ou 5 minutes, jusqu'à ce qu'elle devienne toute molle.

    Attendre qu'elle refroidisse. Puis enlever la chair avec un couteau ou une cuillère. Dans un mixeur mettre cette chair avec sel, ail, persil, cumin, un peu d'huile d'olive. Mixer quelques instants. Mettre au frais, jusqu'à dégustation.

    Aubergine rime avec Tartine

    Faire griller des tartines, et répartir sur le pain ! En entrée, à l'apéritif ...

    Aubergine rime avec Tartine


  •        

    Beurre de pommes

     

     

    Pour accompagner le boudin, ou pour tartiner du pain, du gâteau...

     

           800g de pommes, 80g de beurre, 3 cuil à soupe de sucre roux, 1/2 cuil à café de cannelle en poudre, 1/2 cuil à café de piment d'Espelette

     

    Eplucher et couper les pommes, épépiner-les, puis les mettre à cuire avec un peu d'eau, le sucre, afin de confectionner une compote. Cuire 30 minutes. Egoutter si cela semble encore trop imbibé. Ensuite ajouter le beurre, mélanger pour l'incorporer.
    Passer le tout au mixeur pour obtenir une crème onctueuse. Ajouter pour finir la cannelle et le piment en poudre.
    Mettre dans un bocal, et conserver au frigo pour accompagner boudin, viandes blanches, ou en tartinades sucrées. Doser à votre convenance sucre, cannelle et piment.

     

    Beurre de pommes

     

    Beurre de pommes
    Ici, avec du boudin noir et des frites de polenta


  •  

     

     

    La citre, ou pastèque blanche : Confiture Citre 

    Enlever la peau (c'est le plus difficile), enlever les pépins    et couper la chair en dés. Peser et prévoir en sucre les 3/4 du poids de chair obtenu.

    Mettre la chair de pastèque avec le sucre dans une marmite, ajouter 2 bâtons de cannelle et une cuillerée de gingembre en poudre (ou tout autre parfum, citron, vanille, anis...). Couvrir avec un torchon, et laisser ainsi à température ambiante 24 heures dans un coin de la cuisine. De temps en temps, touiller pour mélanger les parfums, le fruit et le sucre.

    Le lendemain, la préparation aura rendu beaucoup d'eau, c'est normal. Faire cuire doucement et porter à ébullition, baisser le feu et cuire ainsi 1h environ, en mélangeant de temps en temps. Quand les fruits seront devenus translucides, mixer avec un mixeur thermoplongeant directement dans la marmite. Faire attention aux éclaboussures. Ajouter en fin de cuisson 1 à 2g d'agar-agar, cela rendra plus solide la confiture. Terminer en mettant en pots au préalable ébouillantés.
    La couleur est splendide, ensoleillée, ambrée.

    Cette pastèque n'est utilisable que pour confectionner la confiture. Elle pèse à peu près 5 à 6 kg. Autrefois, les familles faisaient ainsi leur confiture pour l'année. Cette courge est en voie de disparition, j'ai eu la chance que l'on m'en donne une.

    La citre, ou pastèque blanche : Confiture     La citre, ou pastèque blanche : Confiture





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique