• Pour une personne : 2 œufs et 2 tranches de ventrèche plate

    Faire frire dans une poêle la ventrèche, poser sur une assiette, puis faire cuire les œufs dans ce jus.

    Poser les à côté de la ventrèche,  un peu de sel et un peu de piment d'Espelette par dessus. Simplissime, mais sublissime avec des produits fermiers, du bon pain et un verre d'Irouléguy !

    Cela peut constituer une entrée, ou un plat à part entière, le soir par exemple, un casse-croûte aussi sur le coup des 10 heures du matin.


  • 1 paquet de lentilles, 2 carottes, 1 oignon, 2 tranches de ventrèche plate, thym, laurier, 1 clou de girofle, huile, sel et poivre.
    Lomo* de porc frais en tranche (1 à 3 tranches par personne).

     Lomo  

    Rincer les lentilles, puis les mettre dans de l'eau froide. L'eau doit recouvrir largement les lentilles. Ajouter les carottes épluchées, et coupées en petits  morceaux, les épices. Ne pas mettre le sel. Porter à ébullition, baisser le feu, et cuire environ 30  minutes à couvert. Dans une poêle, faire blondir l'oignon dans de l'huile, puis y ajouter la ventrèche coupée en lanières, et continuer à cuire quelques instant. Ajouter cette préparation aux lentilles égouttées. Ajouter sel et poivre.

    Cuire le lomo à sec dans une poêle, ou sur une plancha.
    3 minutes d'un côté, retourner, cuire encore  1 minute. Cela va très vite. Poivrer si besoin, ne pas saler, en principe le lomo est suffisamment salé.
    Servir avec les lentilles.

     

     

        * Le lomo est une viande typiquement espagnole. Cette longe provient du filet mignon de porc, elle est ensuite débarrassée des matières grasses, nerfs, tendons. Elle est salée, et élaborée avec divers aromates, et surtout le PIMENTON, paprika doux au goût subtil de fumé. C'est ce pimenton qui apporte cette jolie couleur rouge-orangée. A ne pas confondre avec le Piment d'Espelette !! Ainsi, le lomo est tendre, non gras et non piquant, et délicatement parfumé et salé. Il est coupé en tranches de 4 à 5 mm d'épaisseur, ou bien on peut aussi le cuisiner en rôti. Le lomo existe aussi en version séchée.

     

     


  • Pour 4 personnes : 4 darnes de merlu, une poignée de moules, une poignée de coques, 2 gousses d’ail, piment d’Espelette en poudre, une petite boîte de petits pois*, une petite boîte d’asperges*, un pimiento del piquillo, 10cl de vin blanc, sel, persil haché finement.

     

    Merlu koskera

     

    Dans une cassolette, mettre un peu d’huile d’olive. Y faire revenir l’ail découpé en tous petits dés. Ne pas faire roussir. Saler les darnes et déposer quelques flocons de piment d’Espelette dessus. Les déposer avec l’ail à feu doux, les retourner plusieurs fois.  Elles vont devenir blanches au fur et à mesure. Le poisson va rendre un peu d’eau, rajouter un peu de vin blanc. Ajouter les petits pois et les asperges, en les disposant entre les tranches de poisson, de façon harmonieuse. Disposer des lamelles de piquillo. Laisser cuire doucement quelques minutes.

     

    Nettoyer les moules et les coques, et ensuite disposer-les dans le plat, en les enfonçant un peu. Les coquilles vont s’ouvrir toutes seules, et leurs sucs vont se mélanger avec la préparation. Couvrir et laisser doucement cuire, vérifier de temps en temps en soulevant le couvercle, pour voir si les coquillages sont ouverts. Cela prendra 5 ou 6 minutes.

    En tout, la cuisson durera une bonne vingtaine de minutes. Le poisson doit rester moelleux et fondant. Voila c’est prêt. Saupoudrer un peu de persil, et servir aussitôt.

    *Quand la saison bat son plein, utiliser des petits pois et des asperges fraîches, et les faire cuire avant à part.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique