• Citre, pastèque blanche, gigérine ou barbarine en confiture

    La citre, ou pastèque blanche : Confiture Citre 

    Enlever la peau (c'est le plus difficile), enlever les pépins    et couper la chair en dés. Peser et prévoir en sucre les 3/4 du poids de chair obtenu.

    Mettre la chair de pastèque avec le sucre dans une marmite, ajouter 2 bâtons de cannelle et une cuillerée de gingembre en poudre (ou tout autre parfum, citron, vanille, anis...). Couvrir avec un torchon, et laisser ainsi à température ambiante 24 heures dans un coin de la cuisine. De temps en temps, touiller pour mélanger les parfums, le fruit et le sucre.

    Le lendemain, la préparation aura rendu beaucoup d'eau, c'est normal. Faire cuire doucement et porter à ébullition, baisser le feu et cuire ainsi 1h environ, en mélangeant de temps en temps. Quand les fruits seront devenus translucides, mixer avec un mixeur thermoplongeant directement dans la marmite. Faire attention aux éclaboussures. Ajouter en fin de cuisson 1 à 2g d'agar-agar, cela rendra plus solide la confiture. Terminer en mettant en pots au préalable ébouillantés.
    La couleur est splendide, ensoleillée, ambrée.

    Cette pastèque n'est utilisable que pour confectionner la confiture. Elle pèse à peu près 5 à 6 kg. Autrefois, les familles faisaient ainsi leur confiture pour l'année. Cette courge est en voie de disparition, j'ai eu la chance que l'on m'en donne une.
    Si vous désirez des graines, je vous en enverrai avec plaisir.

    La citre, ou pastèque blanche : Confiture     La citre, ou pastèque blanche : Confiture

    « Tarte aux reines-claudesGros gâteau et semoule au lait »

    Tags Tags :